Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
gege91 ou la passion du poker. C'est le journal de bord d'un joueur amateur.Avec des conseils et compte rendu de jeu.

Suivre une relance

gege91

Cet article, va vous expliquer la façon de suivre une relance adverse en évitant d’avoir une main dominée. Une main dominée, c’est quand vous avez la top paire et que l’autre a aussi la top paire avec un kicker supérieur au vôtre.
Les kickers forts : K et Q ;
les kickers moyens J et T ;
les kickers faibles 9 et en dessous.

Je propose une approche avec un style de jeu serré, qui vous permettra de limiter les déconvenues.

La première question à se poser : pourquoi suivons nous ?
Nous suivons pour chercher :
– un brelan ;
– une quinte ;
– une couleur ;
– un full ;
– un carré ;
– une quinte flush.

Nous suivons pour toucher un jeu plus fort que l’adversaire afin de lui prendre le maximum de jetons.
Je n’ai pas indiqué la double paire, car dans certains cas, une double paire peut être un jeu faible. Elle devra être maniée avec précaution.

Donc nous allons suivre avec des petites paires et des Broadway assorties. Un Broadway est une combinaison de cartes permettant d’avoir la quinte maximale :
– AS ; ROI, DAME,VALET, 10.

Il faudra avoir, dans votre jeu, deux cartes permettant de faire la quinte maximale.
En cherchant la quinte max, cela évite d’avoir un jeu dominé.
Par exemple si vous avez une quinte hauteur 7, vous avez plus de chances d’être battu, que si vous avez une quinte hauteur dame.

Idem pour la couleur, si vous avez la couleur hauteur dame, vous avez plus de chances de gagner que si vous avez la couleur hauteur 7.

L’écart entre vos deux cartes ne doit pas être supérieur à deux (ex AJs ; Kts). Cela augmente vos chance de toucher votre quinte au flop. Au-delà, il vous faudra la turn et peut être la river.

Avec de l’expérience, on a tendance à jouer plus large, mais quand l’on débute, ou à une table de joueurs très forts, je conseille de suivre avec des Broadway assorties.

On peut suivre aussi avec un as et un petit kicker du moment qu’ils soient assortis. En effet, on suit pour avoir une chance d’améliorer son jeu au flop.

Une autre approche : le GAP CONCEPT.
David SKLANSKY ,théoricien du jeu poker spécialisé dans les tournois, conseille pour suivre une relance adverse :
il faut que votre main soit assez forte pour pouvoir relancer de la position antérieure au relanceur initial, si le coup n’a pas été relancé avant vous.
Exemple, vous êtes en bing blind avec as valet dépareillé. Il y a une relance du joueur au bouton, si avec cette main au cut off, vous auriez relancé alors vous pouvez suivre.

Si après avoir suivi, vous ne trouvez pas ce que vous étiez parti chercher, alors il faut lâcher sa main. Une top paire peut être belle, mais n’oublier pas que le kicker fait la différence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :